07 décembre 2007

Un grain de folie

Ce qui me fascine toujours, à part l’audimat de Patrick Sébastien, c’est de voir combien je suis petit.

Non sérieux, je ne courre pas dans un fort alors que des mannequins ou des acteurs français me poursuivent pour me voler les clefs que j’ai cachées; mais avec mon 1m80 (bon ok 1m77, bon ok 1m74 !!!) je ne représente rien à l’échelle de l’univers. Déjà quand je suis un parking, je n’arrive pas à me retrouver, alors vu de l’espace je ne suis même pas digne d’une poussière de poussière. Je ne suis même pas un papillon capable de causer une tempête en Indonésie.

Alors pourquoi je me sens parfois capable de déplacer les montagnes ? Non l’alcool n’aide pas toujours. Et même peu importe ce que c’est, que ça soit la foi pour certains, l’adrénaline pour d’autres ou encore la haine des montagnes. L’important c’est de se le dire et d’agir en conséquence. Oui je suis tout petit et mes actes n’auront pas de conséquences sur les papillons (dsl al gore), la rotation de la Terre. Et même si à mon échelle ça peut paraître difficile, c’est aussi difficile de ne pas le faire. Si on a l’envie, on a le besoin, ce n’est pas de la pub, c’est du vécu.

J’aime bien un proverbe qui dit (non pas celui-là) « n’aie pas peur d’avancer lentement, craint seulement de t’arrêter ». Oui je ne réinventerais pas les lois de la gravité ou même l’eau tiède (quel génie quand même !!), mais j’existe et je fais des choix, j’avance et je change des choses à mon échelle et de mon point de vue changer ma vie c’est une grande échelle !


mceschercom

Du coup, même si je peux me sentir faible ou ridicule, ce sont quand même des sentiments qui me composent, je suis capable de ressentir le bonheur, la joie, de créer, de détruire, de comprendre la nature… Alors pourquoi me brider, me résigner, me mettre des barrières ? je ne suis déjà rien à l’échelle de l’univers alors pourquoi ne pas utiliser pleinement toutes mes possibilités et vivre tel que je l’entend ce temps tout aussi court à l’échelle de l’univers ? j’ai déjà des difficulté à aller sur Mars alors pourquoi remettre toujours à plus tard mon voyage intercontinental ? Pourquoi ne pas sortir tout simplement de chez moi et enfin m’inscrire à un cours de piano ? Pourquoi ne pas m’émerveiller à mon niveau et profiter de ce que je peux me contenter de maîtriser ou surtout de jouer avec ? Oui je suis petit et même en plissant beaucoup les yeux je ne verrais jamais l’Oural depuis ma fenêtre mais si c’est mon rêve alors je déplace ma fenêtre.


felt_mountain_480_sharpened3

Elle est petite aussi la place que je prends. Moi, simple poussière dans les rouages du temps mais si je veux je grippe toute la machine, je ne comprends pas comment ça tourne et comme a été décidé la place que j’occupe dans le temps et l’espace, mais je vais en profiter pour l’occuper à fond !! Elle est tellement belle.

Posté par eroze à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un grain de folie

Nouveau commentaire