30 novembre 2007

Couleurs

Je suis passée par pas mal de couleurs de cheveux différentes, du brun, brun avec mèches blondes, roux, roses. Je changeais suivant mes humeurs afin de me prouver que je pouvais changer et maîtriser quelque chose de mon physique, suivant les inspirations, les films que je voyais (oui le rose c'était à la suite d'une rupture et du visionnage de Eternal Sunshine of the spotless mind, ça peut être une bonne justification par rapport à mon envie de changement et aux couleurs de Kate Winslet, en plus c'était pas si laid que ça).

20070518_eternalsunshine

et là, ça fait un moment que je suis stabilisée sur le blond. Bon évidemment ma couleur d'origine étant brun assez foncé, l'équilibre est plutôt précaire.

Si bien que tous les mois environ, je dois faire un passage chez le coiffeur.

Le blond, ça m'avait toujours fait envie. D'abord parce que je trouve en général que c'est plus joli, c'est lumineux, plus doux (ou fade si on n'aime pas). Après c'est sûr, qu'il y a les explications avancées d'un point de vue plus psychologique sur le mythe de la blondeur : ça fait référence à la couleur de l'enfance, la naïveté, la femme fatale, l'héroïne hitchcockienne…, c'est pas forcément faux non plus, mais il faut savoir le caractère qu'on veut souligner. Et on a toujours tendance à vouloir se compliquer la vie (ben oui, c'est compliqué de laisser pauser un masque spécial déjaunissant 10 min puis anti-usure 1 min parce que vos cheveux sont cramés à la suite des décolorations, de se décolorer les sourcils, de planifier les visites chez le coiffeur de façon à y aller juste avant la soirée où vous avez une chance de croiser le beau garçon que vous avez repéré). Et changer de couleur ça s'assume (surtout pour passer au blond). Les parents ne comprennent pas forcément que vous reniez votre héritage génétique (de toute façon pour eux vous seriez toujours plus jolie si vous aviez les cheveux bruns attachés en un chignon bien serré, un pull col roulé et une cagoule, pas de maquillage - mauvais pour la peau - et quinze kilos de plus - pris en mangeant les bons petits plats que vous prépare maman), vous passerez peut-être pour qqn de superficiel, les gens bien pensants y verront une faille psychologique du côté de la confiance en vous que vous tentez vainement de combler en changeant de couleur capillaire, symbole selon un psychiatre russe disciple de Lacan du surmoi, de toute façon y'a qu'à regarder la quantité de vos achats vestimentaires pour voir qu'il y a un truc qui cloche chez vous (chez eux, non, ils sont très équilibrés - mais pas très amusants non plus)

Après c'est une chose qu'on peut contrôler, alors ça serait dommage de s'en priver, pour essayer d'être plus beau, pour changer ou pour s'amuser. Pas besoin de certificat d'un psy avant de changer de couleur de cheveux. D'un peu de recul quand les gens qui s'exclament « ah mais tu es blonde », mais ça passe.

Gemma_Wardio_4

Le salon de coiffure, c'est aussi un lieu intéressant à étudier (peut-être pas autant que la salle de sport mais il y a de quoi faire). Il y a un magicien du cheveux qui arrive à vous obtenir exactement la couleur que vous désirez, un autre coiffeur qui a toujours des coiffures assez spéciales, forcément vous êtes pas rassurées de lui confier vos cheveux et d'une autre coiffeuse blonde qui vous raconte sa vie, ses histoires avec son mec et vous demande à chaque fois avec pas beaucoup de tact : « ah bon t'as pas de mec ?! pourtant t'as vachement changé depuis que tu viens ici ! » (oui bon ça va, je sais rince-moi les cheveux maintenant et laisse-moi tranquille). On essaye aussi de vous vendre plein de soins parce que vos cheveux sont très secs, abîmés, fourchus, c'est une honte s'en occuper comme ça, on devrait vous dénoncer aux services sociaux du cheveux et de toujours vous faire une coupe en dégradé avec une frange et une permanente. Mais il faut tenir bon et même s'il y a des moments pas très agréables quand vous vous sentez ridicule avec du film plastique sur la tête et les yeux qui picotent, c'est agréable d'en sortir les cheveux tout doux, tout blonds et ça fait plaisir quand on vous dit «  ça te va bien »Natalie_Portman_Closer

Posté par eroze à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Couleurs

Nouveau commentaire